Les montagnes jaunes Huangshan

Pour accéder aux montagnes, trois points d’entrée sont disponibles: au Nord, à l’Ouest, et à l’Est. Soit on prend le téléphérique, soit les marches. Le téléphérique est bien sur payant 80RMB (aller simple), prix à rajouter au ticket d’entrée qui est déjà de 230RMB. Si on rajoute cela aux tarifs pratiqués par les hôtels au sommet (980RMB la chambre double au Behai hôtel, réservé sur Ctrip.com), cela fait un gros budget pour ces 2 jours! Bref, à Tangkou nous laissons nos backpacks à l’hôtel, direction la station de bus pour rejoindre le téléphérique des marches de l’Est.

Notre idée pour visiter les montagnes est de monter en haut en téléphérique, une fois en haut de marcher jusqu’au coucher de soleil, dormir, voir le lever du soleil, et enfin redescendre par les marches de l’Ouest. Mais dans les faits, la pluie a changé un peu nos plans…
La première journée était vraiment agréable, pas de nuage, pas trop chaud, pas d’attente au téléphérique, pas trop de monde sur le chemin en haut. Les montagnes ont été vraiment bien aménagés, il y a des marches partout pour se déplacer. A chaque croisement, des pancartes en anglais indiquent la direction. Les paysages sont assez grandioses, on aurait dit que les blocs de granits ont été plantés comme ça dans le paysage. Souvent, le chemin passait à flanc de falaise, ce qui permettait de se rendre compte de la grandeur du site.
Pas mal de curiosités sont à voir sur les différents chemins: de vieux arbres, des arbres en forme de parapluie, des rochers bizarres… Parfois on croisait des gens se faisant portés O_o Ce qui était assez hallucinant surtout quand c’était des gens bien portants! Les porteurs sont aussi le seul moyen pour les quelques hôtels pour se réapprovisionner en denrées.
 
La partie la plus impressionnante où nous sommes baladés est sans doute le défilé de la mer de l’Ouest qui nous amène dans le Xihai Canyon. Nous n’avions fait que la première partie jusqu’au 2ème anneau, mais cela suffisait à voir les paysages vertigineux. Le site de Huangshan est inscrit comme site naturel sur la liste du patrimoine modial de l’Unesco.
En fin de journée, les nuages ont commencé à monter, empêchant toute visibilité pour le coucher du soleil. Tanpis, nous rentrons à l’hôtel diner avec des français que nous avons croisé l’après midi. Le lendemain matin, réveil à 4h30 du matin, coup d’oeil par la fenêtre: c’est la grosse pluie. C’est raté pour le lever du soleil.
Après un petit déjeuner où on s’est battu pour avoir droit à des mets occidentaux (du pain, des oeufs aux plats, des fruits…pas du luxe quoi) au lieu du petit déj chinois auxquels on avait normalement droit, on se décide à repartir directement au téléphérique pour redescendre la montagne. La pluie étant toujours aussi forte, on voulait pas prendre le risque de marcher 5h sous l’eau.
De retour à l’hôtel à Tangkou, nous demandons à la proprio de nous réserver des tickets de bus pour aller à Hanghzou, étape qui n’était pas prévu. A la base, on devait passer une nuit à Tuxin, la ville principale de la région, et en profiter pour continuer à visiter la campagne. Mais avec la pluie, nous nous sommes décidés plutôt à nous rapprocher de Suzhou. Finalement, c’est en mini-bus que nous irons à Hangzhou, un ami de la proprio qui transportait déjà de jeunes touristes Chinois…

Leave A Comment

Your email address will not be published.