Chine – 2010

Afficher circuit Chine 2010 sur une carte plus grande

Mai  2010 – 15 jours pour découvrir ce pays immense. Un deuxième voyage est dore et déjà prévu pour faire Yunnan, le Tibet, un jour.. 🙂 On s’est décidé à faire un circuit qui mix à la fois la Chine ancienne, la Nature, et la modernité du pays. Les trajets se feront en bus, train, et un vol intérieur (Tayuan-Nanjing)

Les préparatifs
Beijing, la ville impériale
Randonnée sur la grande Muraille, de Jinshanling à Simatai
Visite express des environs de Datong
Voyage dans le temps à Pingyao
Dans les villages traditionnels du Huizhou
Huangshan, les montagnes jaunes
Hangzhou et le lac de l’ouest
Suzhou et ses jardins
Shanghai, où New York à la chinoise

Voilà ce premier carnet est maintenant fini, voici un petit bilan de notre voyage:
– Pour le circuit, je trouve qu’on a fait quelque chose de plutôt pas mal, on voit un peu de tout dans ce circuit: tradition, histoire, religieux, nature, campagne et future. Si c’était à refaire, j’enlèverais Hangzhou, pour passer plus de temps dans le Anhui et ses villages ou pour rajouter un jour à Suzhou pour visiter d’autres villages-jardins. Et avec un peu plus de temps, un passage par Xian. La Chine est un pays immense et il faut bien plusieurs voyages pour voir les différentes facettes du pays. Nos coups de coeur du voyage: la vieille ville de Pingyao pour son authenticité, les villages de l’Anhui pour le côté campagne, Huangshan pour les paysages et la randonnée sur la grande muraille.
– La Chine est un pays qui étonne de plein de façons. J’avais l’image d’une Chine moins avancé que ce que j’ai pu voir. Par exemple il n’y a pas autant de bicyclettes que ce que j’aurais cru, mais à la place des mobylettes électriques et beaucoup de voitures. Les rues sont très propres avec des poubelles à recyclage partout à Pékin. Comme de nombreux pays en développement, le téléphone portable est très bien répandue notamment dans les campagnes. Et puis les villes comme Pékin ou Shanghai, les signes de modernité ne manquent pas. La population garde néanmoins ses habitudes: cracher par terre, se promener en pyjama dans la rue le soir (autrefois signe de richesse car cela voulait dire qu’on avait assez de sous pour avoir des habits différents pour le soir!), rouler n’importe comment en klaxonnant (horrible! on s’en fout du piéton, un conseil venez en Chine avec un klaxon portatif!)…Souvent le contraste modernité / authenticité + tradition était assez flagrant: à Pékin dans les Hutongs, à Pingyao et à Shanghai dans la vielle ville, donnant l’impression d’une Chine qui a trop vite avancé mais pas avec la population.
– Niveau budget, nous avons consacré environ 800€ par personne sur place pour les 15 jours, la Chine reste un pays relativement cher pour l’Asie! et notamment les droits d’entrée à certains sites comme Huangshan, la grande muraille, etc… Pour le logement, ça allait de l’auberge de jeunesse à 10/15€ (Pingyao, Hangzhou, Simatai, Suzhou) aux hôtels équivalents aux 2/3 étoiles Européens pour 30€ (Shanghai, Nanjing), l’hôtel de Huangshan à 100€ reste une exception… Côté nourriture, on peut se nourrir vraiment pas cher en mangeant local dans les boui-boui 2/3€, mais on a plus souvent dépensé 5/10€ par repas. Pour les transports, là non plus pas de grosses dépenses (sauf pour le vol intérieur). Il y a aussi les extras comme les massages, les souvenirs à ramener…
– Quelques chiffres: 700km parcourus en bus (13h), 900km en train (14h), des heures en taxi, 2h en avion pour le vol Tayuan-Nanjing (1000km), 3h de marche sur la grande muraille, beaucoup de marches gravis à Huangshan.